• Réponse au paradoxe de Fermi

     

    LE PARADOXE DE FERMI

    Le paradoxe de Fermi est le nom donné à une série de questions que s'est posées le physicien italien Enrico Fermi en 1950, alors qu'il débattait avec des amis de la possibilité d'une vie et d'une visite extraterrestre, compte tenu du modèle corallien de colonisation galactique.

    Fermi, lauréat du prix Nobel en 1938, et alors qu'il est impliqué dans le projet Manhattan à Los Alamos aux États-Unis, déjeune avec plusieurs de ses amis et collègues (Emil Konopinski, Edward Teller et Herbert York). Lors du repas, il en vient à demander où sont les extraterrestres, et pose le principe du paradoxe qui porte son nom. Celui-ci est lié à la question de savoir pourquoi l'humanité n'a, jusqu'à présent, trouvé aucune trace de civilisations extraterrestres alors que le Soleil est plus jeune que beaucoup d'étoiles situées dans la galaxie. Selon Fermi, des civilisations plus avancées auraient dû apparaître parmi ces systèmes planétaires plus âgés et laisser des traces visibles depuis la Terre, telles des ondes radio. Le paradoxe de Fermi peut donc s'énoncer ainsi :

    « S’il y avait des civilisations extraterrestres, leurs représentants devraient être déjà chez nous. Où sont-ils donc ? »

    Plusieurs hypothèses ont été formulées pour expliquer ce paradoxe. La question de Fermi est redécouverte par Carl Sagan en 1966, puis elle est explicitement formulée par l'ingénieur David Viewing en 1975. La même année, Michael H. Hart énumère quatre solutions possibles au paradoxe.

    Pour certains auteurs, le paradoxe n'en est pas un ; pour d'autres, il s'agit d'un dilemme ou d'un problème de logique. Pour d'autres enfin, il repose sur un anthropocentrisme qui lui retire toute possibilité de résoudre la question de la vie extraterrestre. La littérature spécialisée, mais aussi la science-fiction, la philosophie et la pensée religieuse, connaissent depuis une profusion d'essais explorant les solutions possibles au paradoxe. Il a ainsi évolué ; des outils statistiques (comme l'équation de Drake) ont tenté de le poser sous une forme scientifique. D'autres approches (comme la théorie de l'évolution, l'écologie ou la simulation informatique) en ont élargi la base. Le problème reste à ce jour irrésolu.

    La question posée par Fermi a toutefois été soulevée avant lui par Constantin Tsiolkovski. Développé ensuite par David Viewing et Michael Hart en 1975, le paradoxe de Fermi peut être résolu par divers scénarios. Ces solutions peuvent être classées en trois groupes : celles qui estiment que la vie a si peu de chance d'apparaître qu'un univers de la taille du nôtre est nécessaire pour qu'elle ait une chance de se produire une fois (mais beaucoup moins probablement deux), celles posant que les extraterrestres existent mais que pour une raison ou une autre la communication et le voyage interstellaires sont impossibles ou ne sont pas jugés souhaitables, et enfin celles, au contraire, postulant que les extraterrestres existent et nous rendent discrètement visite.

     

     

    Voici donc à présent ma solution et réponse toute simple et la plus logique au paradoxe de Fermi qui est :

     

    Ma réponse est que tout simplement , puisque notre planète "Terre" n'est pas visible du tout dans pratiquement tout l'Univers , celle ci n'a pu attirer l'attention d'aucune forme de vie avec une intelligence avancée.....

    En effet , la Terre ne produit pas de rayonnement lumineux , contrairement à notre soleil par exemple... De ce fait , à partir d'une distance assez peu lointaine , elle devient invisible , aussi bien à l'œil nu , qu'avec un télescope si des habitants d'une autre planète en utiliseraient un pour scruter l'Univers par exemple....

    A partir de la planète Jupiter par exemple , la Terre n'est pratiquement plus visible....au delà, elle devient invisible.....

    Aussi , étant donné l'importante luminosité qu'émet le soleil , un habitant d'une autre planète plus lointaine ne pourrait pas la voir...Notre Terre lui est totalement invisible....!

    En fait , il n'y a qu'en se trouvant dans notre système solaire et sans être trop éloigné du soleil , que la Terre peut être vue , et observée....

    Ce qui explique donc , pourquoi s'il existe des vies extraterrestres à l'intelligence avancée celles ci ne nous ont pas encore visité : "Tout simplement parce qu'elles ne nous voient pas , et ne peuvent nous voir.......De ce fait , elles sont allé chercher ailleurs que dans notre direction"...!!!

    J'espère que ma réponse qui non seulement est véritable mais aussi la plus juste ne vous aura pas trop déçu , mais au moins , celle ci répond avec justesse et avec la certitude la plus parfaite au paradoxe de Fermi , non pas en élaorant de grandes formules , mais en admettant le simple fait que notre bonne vieille Terre devient totalement invisible au delà de Jupiter , planète de notre propre système solaire , et que celle ci reste encore visible tant que nous restons dans notre propre système solaire et sans être trop éloigné du soleil..!

    Si au delà de Jupiter la Terre n'est plus visible , comment pourrait t'elle donc l'être à des années lumière....???!!!

     

    Lueur du jour , Achille.

    Réponse au paradoxe de Fermi

     

     

     

     

    « Tony Carreira & Julie Zenatti ~ ღ Là bas (Eu vou) ღProgramme SETI : Les ondes radio sont elles efficaces ? »
    Pin It

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :